Foie et Yoga - Partie 1 : Comprendre – YUJ - Maison de pleine conscience

Foie et Yoga - Partie 1 : Comprendre

Foie et Yoga - Partie 1 : Comprendre
Posté le

C’est le printemps, synonyme du renouveau. La nature s’éveille, les plantes sortent de la terre, la sève monte dans les arbres... Notre corps se réveille aussi après cette longue période hivernale et l’organe le plus concerné par ce mouvement de renouveau est le foie, dont le printemps est précisément la saison. 

Il exerce deux grandes fonctions dans notre corps : réguler la circulation de l’énergie et mettre le sang en réserve.

Le foie a une énergie ascendante, c’est l’énergie du Printemps. Lié au Bois et à l’élément Vent, il représente la vitalité, la sève printanière, le renouveau. Son émotion liée est la colère mais on lui assimile également le rêve, les projets, ainsi que l’élan vital, le désir. 

On peut comparer le foie à un chef d’orchestre car c’est lui qui harmonise l’organisation générale de toutes les fonctions du corps par une circulation libre de l’énergie. Le méridien du foie a un impact sur notre bonheur, son énergie est responsable de la santé de nos articulations et des ligaments.

 

FOIE ET EMOTIONS

Les émotions et la pensée sont étroitement liées au fonctionnement des organes et notamment au plus sensible d’entre eux, le foie. Des états dépressifs, d’insomnies, de phases d’anxiété, d’irritabilité et encore de colère peuvent apparaître à cette période.

Savoir gérer ses émotions permet non seulement d’optimiser sa vitalité, mais surtout de prévenir l’apparition de maladies potentiellement graves.

 

Etape 1 : Comprenez-vous 

Comment vivez-vous les situations suivantes ?

  • Quelqu'un vous fait une promesse, s'engage à faire quelque chose et ne le fait pas.
  • Vous prêtez un objet ou de l'argent et l'autre ne vous le remet pas, ou vous remet l'objet endommagé.
  • Quelqu'un vous ridiculise ou vous humilie devant d'autres personnes.
  • Votre conjoint(e) oublie votre anniversaire.
  • Vous êtes sûr(e) d'avoir raison alors qu'une autre personne s’obstine.

Au moins une de ses situations est une source de colère, impliquant au moins une autre personne.

 

Etape 2 : Exercice

Lorsque vous vous apercevez que vous vivez de la colère :

1. Prenez trois bonnes respirations.

2. Ensuite "et le plus important" donnez-vous le droit de vivre cette colère. Acceptez l'idée que vous êtes humain, que certaines blessures intérieures ne sont pas encore réglées et que cette colère peut vous permettre de les découvrir pour enfin les guérir.

 Ces deux premières étapes vous aideront à vous recentrer.

3. Reconnaissez ensuite que c'est en réalité envers vous-même que vous êtes en colère, votre manière de réagir ou votre ressenti. Lorsque votre colère implique une autre personne, il est important de lui exprimer ce que vous avez vécu en lui avouant la colère que vous vivez face à vous-même. Il ne doit y avoir aucune accusation envers l'autre.

4. Il est possible de faire le miroir avec la personne concernée. Cette technique est formidable pour vous aider à vous connaître davantage et devenir plus conscient(e) : Notez de quoi vous accusez l'autre d'être et ensuite vérifiez si ça vous arrive d'être comme ça des fois. Cela vous aidera à avoir plus de compassion pour vous-même et pour les autres.

5. Allez encore plus loin et vérifiez à quel moment vous avez, dans le passé, accusé un de vos parents de la même chose. Ce parent est généralement celui du même sexe que la personne avec qui vous avez vécu une colère. Cela peut vous aider à faire le pardon avec votre parent.

 

 

 

Hélène Duval

1 commentaire

  • Deluard sandrine: May 30, 2018

    Merci Hélène, une fois de plus totalement sur la mème longueur d’ondes….
    Très belle partie 1, hâte de lire la partie 2.
    😘

Laisser un comentaire

Tous les commentaires sont vérifiés avant publication

Hello You!

Rejoignez notre newsletter